Les meilleures choses à faire à Sydney en mai

Les meilleures choses à faire à Sydney en mai

On a enfin l’impression que le froid automnal est arrivé – et à Sydney, cela signifie plusieurs choses : se terrer dans des bars cosy, une excuse pour éviter le temps “froid” en testant de nouveaux restaurants animés et, bien sûr, le début de Vivid. C’est peut-être le moment où nous entrons habituellement en hibernation – mais après deux ans passés à la maison, il est temps de nous déchaîner à nouveau sur la ville et d’en profiter au maximum. Voici mes meilleurs choix pour ce qu’il faut faire ce mois-ci. Et vous pouvez suivre mon mois de mai ici.

Peintures primées
Le cinéaste et acteur Taika Waititi, le leader de Midnight Oil Peter Garrett et les fesses de l’écrivain et diffuseur Benjamin Law ne sont que quelques-uns des sujets des finalistes du Prix Archibald de cette année. Le gagnant – ainsi que les gagnants des prix Wynne et Sulman – seront annoncés ce vendredi 13 mai. L’exposition à succès – l’une des plus visitées d’Australie – s’ouvre le samedi 14 mai. inclure l’hommage plein d’esprit de Natasha Walsh au gagnant Archibald de Brett Whiteley en 1976 Autoportrait dans l’atelierintitulé Cher Brett (La chambre bleue)et l’expression vivante de Vincent Namatjira Autoportrait avec Dingo. L’exposition se déroule jusqu’au 28 août. artgallery.nsw.gov.au

Phénix s’élevant
Derrière une façade galbée sur O’Connor Street à Chippendale se cache Phoenix, un espace de performance et de galerie d’une beauté à couper le souffle. Non seulement c’est une incroyable pièce d’architecture, soutenue par la philanthrope artistique Judith Neilson, mais il abrite également une série continue de performances en direct – qui sont intimes (seulement 120 personnes peuvent entrer dans l’espace de performance) et entièrement gratuites. Les émissions à venir qui valent la peine d’être enregistrées incluent le fascinant producteur électronique Jonti et le producteur et chanteur de Melbourne Ijale, dont le travail est influencé par son héritage nigérian. phoenixcentralpark.com.au

Hors de ce monde
Enmore Road n’est pas à court d’un bon bar (voir : Jacoby’s et Fortunate Son). Mais le dernier né de la rue, Bar Planet, de l’équipe de Cantina OK, vaut le détour, surtout si vous dégustez un Martini. Le cocktail classique est la clé de voûte du menu ici – et bien qu’il y ait un Martini maison, vous pouvez également le faire aussi sale, humide ou autrement que vous le souhaitez. Un point culminant particulier d’une visite au Bar Planet sont les porrons – de grandes carafes trouvées en Espagne – à partir desquelles les Martinis sont théâtralement versés d’en haut. barplanet.com.au

Jeux de société
Visant à vous transporter un peu plus près de la Terre, le nouveau restaurant Parlar de Potts Point. De l’équipe du bistrot de quartier Franca, il donne une touche gastronomique à la cuisine catalane dans une salle à manger aux tapisseries lumineuses. Les points forts de son menu à partager incluent un churro garni d’anchois et de crème fraîche; toutes les garnitures d’un gilda classique (anchois, olive, guindilla) sur du pain grillé, au lieu d’un cure-dent traditionnel; et un vol-au-vent surdimensionné avec de l’escalivada (légumes rôtis) et une bonne quantité de manchego. Accompagnez le tout d’un Alcazar – la version diner d’un Manhattan – composé de Johnnie Walker Black, de vermouth doux, de Strega (une liqueur italienne à base de plantes) et d’une teinture de cannelle et surmonté d’une cerise au marasquin. parlar.com.au

Éclaire ceci
Vif. Il est de retour. Pour la première fois en deux ans, il semble que Vivid arrive à la date d’ouverture sans verrouillage ni restriction pour se mettre en travers de son chemin. Cette année, sous la direction du nouveau directeur du festival Gill Minervini, le festival est un hymne à Sydney – à ses habitants, à sa résilience et à son amour du bon temps sanglant. La programmation de cette année est énorme, couvrant les lumières, la musique, les idées et, cette année, même la nourriture. Bien que sa promenade légère attire toujours les foules, il y a beaucoup d’autres choses à aimer. Un dîner créé par Dan Hong et Mike Eggert, avec musique et projections de Ken Done. Leigh Sales interviewe le scénariste et réalisateur Aaron Sorkin de L’aile ouest et Le réseau social la célébrité. Chai, groupe de rock japonais “néo-kawaii”. Clubs de souper hebdomadaires au Mary’s Underground. Et bien plus encore. Rendez-vous là-bas. vividsydney.com

Leave a Comment

Your email address will not be published.